Zone partenaires

L’hépatite C : un traitement révolutionnaire pour lutter contre cette maladie silencieuse

Parmi les 25 000 personnes infectées par l’hépatite C à Montréal 25 % ignorent qu’elles sont malades. Même s’il n’existe à ce jour aucun vaccin pour se protéger de ce virus, les nouveaux traitements disponibles sont une « véritable révolution », selon le Dr Karl Weiss.

« Il y a 25 ans, nous guérissions 5 % des personnes infectées avec des traitements compliqués et beaucoup d’effets secondaires », déclare le Dr Weiss, chef de la Division des maladies infectieuses à l’Hôpital général juif, un établissement membre du CIUSSS du Centre-Ouest de l’Île-de-Montréal, et président de l’Association des médecins microbiologistes infectiologues du Québec. « Aujourd’hui, nous observons des résultats spectaculaires puisque nous sommes en mesure de guérir de 90 % à 95 % des gens ».

Le dépistage : une approche à privilégier 

L’hépatite C est une maladie silencieuse, qui progresse la majorité du temps sans symptôme. C’est la raison pour laquelle le dépistage systématique par le biais d’une prise de sang constitue la démarche préventive par excellence.

Pour plus d’information, veuillez regarder la vidéo du Dr Karl Weiss.